Je suis entré aux beaux-arts avec dans les poches mes carnets de Djibouti et Obok.
Étudiant de Jean-Michel Alberola et de Paul-Armand Gette à l’ÉNSB-A à Paris au début des années 1990, de Jeff Wall et Mark Lewis à UBC à Vancouver en 1993, plus tard assistant le sandpainter navajo Joe Ben Jr en Arizona et au Nouveau-Mexique, voyageant ensuite jusqu’en 2000, intervenant comme vidéaste dans un atelier à la maison d’arrêt de La Santé à Paris entre 2002 et 2005, participant à des expositions et des projections, enseignant en art et conduisant un projet dédié à la création émergente dans un centre d’art à Liège en Belgique, mon parcours se marque d’expériences et de rencontres essentielles avec des êtres aux regards et horizons multiples.
Baliser ma route dans la sédimentation de mes expériences fait mon approche d’homme et d’artiste.

Le décompte de l’existence s’est ancré très visiblement en moi depuis une vingtaine d’années,
s’imposant sur le chemin d’une vie que je ne peux pourtant mener sur l’échelle de sa durée.
Dans le choix de l’outil vidéographique et de dispositifs impliquant d’autres éléments, je fais celui de la contemplation de la perte du présent.
Portant mon regard sur la course de l’instant dans chaque espace, dans chaque élément capté jusqu’à sa fin implicite, mes réalisations tiennent d’un rituel de deuil impossible de leur conception à leur diffusion. Rejouant ad libitum des instants continuellement dépassés, j’y conjugue vivre et mourir à la fois.

Co-responsable de 2014 à 2019 du centre d’art Les Brasseurs à Liège, mon activité s’est concentrée sur la découverte et la diffusion d’artistes émergents et l’organisation de rencontres publiques réunissant artistes transdisciplinaires et professionnels des arts visuels et sonores (responsables d’espaces privés et institutionnels, curateurs, critiques, historiens, acteurs culturels, éditeurs…).
Désormais opérateur indépendant, ma démarche curatoriale questionne action et inscription sociétale de l’art contemporain, et vise à étendre son impact et sa visibilité tant à partir de lieux qui lui sont dédiés qu’au-delà.
En connexion avec des acteurs importants dans la diffusion des artistes et dans l’enseignement en art en Europe, je collabore avec des lieux privés et des institutions – expositions, évènements performatifs, workshops, résidences, rencontres et débats -, aiguisant positions et transitions professionnelles de jeunes artistes.
Basé dans la partie francophone belge, j’ai établi durant mon action au sein des Brasseurs des partenariats durables avec des structures flamandes, néerlandaises, françaises et des réseaux transfrontaliers : Réseau Cinquante Degrés Nord (France et Belgique), Réseau Documents d’Artistes (France), Pôle Ressources de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Kunstenpunt (Flanders Arts Institute), S.M.A.K., LUCA Visuel Arts (Gand), Maastricht Academy of Fine Arts & Design (Pays-Bas), Ecole Supérieure des Arts Visuels de La Cambre (Bruxelles), Ecole Supérieure des Arts de la Ville de Liège, Université de Liège, Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (Paris), Ecole Nationale Supérieure de la Photographie (Arles).
Je développe actuellement des projets avec le S.M.A.K., Kunstenpunt et le Pôle Ressources de la FWB, ainsi que les écoles d’art citées.